Nous, rêveurs définitifs : un moment magique au Rond-Point

p213428_1-nous-reveurs-definitifs

 

L’homme, ce rêveur définitif
Apparitions, lévitations, métamorphoses… Ce cabaret rassemble des numéros classiques et inédits lors d’une grande fête de la magie, provocatrice d’émerveillements, art majeur des détournements du réel et de l’incitation au rêve. Nous, rêveurs définitifs ravira petits et grands, qui iront d’émerveillements en émerveillements. 

Lieu : Théâtre du Rond-Point
Dates : jusqu’au 3 juillet
Conception : Clément Debailleul, Raphaël Navarro
Avec : Éric Antoine, Ingrid Estarque, Yann Frisch, Étienne Saglio, Calista Sinclair


Magie nouvelle.

« Nous, rêveurs définitifs » n’a rien d’un spectacle traditionnel. Cette production du Théâtre du Rond-Point et de la Compagnie 14:20 propose une immersion dans un simili-cabaret parsemé de numéros improbables. Carton plein, le public est émerveillé par les apparitions et métamorphoses de ces artistes virtuoses. La Compagnie 14:20, portée depuis les années 2000 par Clément Debailleul et Raphaël Navarro, est à l’initiative du mouvement de la magie nouvelle (ils rédigent actuellement un Manifeste de la magie nouvelle). Une magie contemporaine, qui marie les disciplines et croise les pratiques artistiques comme la danse, le théâtre, la vidéo ou encore les marionnettes. Un savoureux mélange que l’on retrouve parfaitement dans « Nous, rêveurs définitifs ».

La magie nouvelle affirme la magie comme un langage autonome et foisonnant, contemporain et populaire

Crédit : Clément Debailleul
Crédit : Clément Debailleul

Un voyage extraordinaire.

La poésie opère dès les premières minutes, passées dans le noir, bercés par une mélodie au piano de Madeleine Cazenave. L’intégralité du spectacle est rythmé par la jeune pianiste et par le musicien Camille Saglio, virtuose aux multiples facettes, amoureux de musiques du monde. Ingrid Estarque envoûte le public avec des danses en lévitation, Yann Frisch est épatant en jongleur psychédélique, Etienne Saglio fait rêver avec ses fantômes de papier volants et le duo Calista Sinclair / Eric Antoine transporte les spectateurs dans un numéro d’illusions impressionnant. Pour le plus grand plaisir des amateurs de magie humoristique, Eric Antoine n’a pas manqué de faire quelques tours de passe-passe à la sauce « magicomique ». Toujours avec finesse et non sans humour, les artistes emmènent leur public dans un voyage extraordinaire, aux confins d’un monde surnaturel.

Un spectacle qui ravira petits et grands. A voir absolument avant le 3 juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *