Les prix 2016 de la critique de théâtre dévoilés

L’association professionnelle de la critique de théâtre, de musique et de danse dévoile son palmarès 2016. Focus sur le palmarès théâtre qui décerne une double récompense au metteur en scène belge Ivo Van Hove (meilleur spectacle étranger et meilleur spectacle de l’année). 

 

GRAND PRIX (meilleur spectacle théâtral de l’année) : VU DU PONT, d’Arthur Miller, mise en scène Ivo van Hove (Odéon, Théâtre de l’Europe – Ateliers Berthier)

PRIX GEORGES-LERMINIER (meilleur spectacle théâtral créé en province) : FIGARO DIVORCE, de Ödön von Horváth, mise en scène Christophe Rauck (Théâtre du Nord, Lille / Le Monfort)

MEILLEURE CRÉATION D’UNE PIÈCE EN LANGUE FRANÇAISE : BOVARY de Tiago Rodrigues, mise en scène de l’auteur (Théâtre de la Bastille)

MEILLEUR SPECTACLE ÉTRANGER : KINGS OF WAR, d’après Shakespeare, mise en scène Ivo van Hove (Théâtre national de Chaillot)

PRIX LAURENT-TERZIEFF (meilleur spectacle présenté dans un théâtre privé) : QUI A PEUR DE VIRGINIA WOOLF ? d’Edward Albee, mise en scène Alain Françon (Théâtre de l’Œuvre)

MEILLEURE COMÉDIENNE : Dominique VALADIÉ dans Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward Albee, mise en scène Alain Françon (Théâtre de l’Œuvre)

MEILLEUR COMÉDIEN : Charles BERLING dans Vu du pont d’Arthur Miller, mise en scène Ivo van Hove (Odéon Théâtre de l’Europe – Ateliers Berthier)

PRIX JEAN-JACQUES-LERRANT (révélation théâtrale de l’année) : Maëlle POESY pour les mises en scène de Candide, si c’est ça le meilleur des mondes, de Kevin Keiss d’après Voltaire (Théâtre Dijon Bourgogne, CDN Théâtre du Gymnase, Espace des Arts Marseille, Scène nationale Chalon-sur-Saône) – et Le Chant du cygne/L’Ours de Tchekhov (Comédie-Française – Studio Théâtre)

MEILLEURES CRÉATIONS D’ÉLÉMENTS SCÉNIQUES : Éric RUF, Valérie LESORT, Carole ALLEMAND pour 20 000 lieues sous les mers de Jules Verne, mise en scène Christian Hecq (Comédie-Française – Vieux-Colombier)

MEILLEUR COMPOSITEUR DE MUSIQUE DE SCÈNE : Alexandre MEYER pour Und de Howard Barker, mise en scène Jacques Vincey (CDR Tours, Théâtre Olympia / Théâtre de la Ville – Les Abbesses)

MEILLEUR LIVRE SUR LE THÉÂTRE : LE THÉÂTRE ET LA PEUR, par Thomas Ostermeier (Actes Sud)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *