Parlons d’autre chose, le portrait fascinant d’une génération insoumise

Parlons d’autre chose est le nouveau fruit d’une collaboration entre Léonore Confino et Catherine Schaub (on avait déjà adoré Le Poisson Belge avec Marc Lavoine et Géraldine Martineau). C’est l’histoire d’une bande de jeunes lycéens de terminale. Un groupe soudé, de huit filles pour seulement un garçon.

Une génération contrainte au silence

 A première vue, on croirait assister à un spectacle d’improvisation. Les mots fusent comme tout droits sortis des tripes, les phrases se mélangent et vont de digressions en digressions. Un par un, ils se présentent : ils ont tous entre 19 et 25 ans, partagent la même classe au Lycée Saint-Sulpice et une profonde envie de révolution. Tour à tour, chacun va dévoiler ses angoisses, ses inquiétudes sur des sujets aussi variés que l’égalité homme-femme, l’amour ou même l’épilation. 

« Maladivement connectés, incapables d’engagement politique »

C’est l’histoire d’une génération contrainte au silence, les inventeurs d’une révolution silencieuse. Là où leurs parents jetaient des pavés en 68, eux publient des pamphlets sur les réseaux sociaux. Une révolution virtuelle. « On nous les vend décérébrés, maladivement connectés, incapables d’engagement politique » précisent Léonore Confino et Catherine Schaub dans leur note d’intention. C’est aussi et avant tout l’histoire d’une génération tourmentée, inquiétée par l’avenir, que nous décrivent l’auteure et la metteuse en scène. 

Pour exorciser leurs peurs, cette bande de jeunes organise des soirées secrètes sur la base du jeu de rôles. Le 2 mai, Lou prévoit une soirée sur le thème des Amazones, une soirée qui malgré eux, va dégénérer.

10 corps, 10 chaises, 10 claviers d’ordinateurs

Pour écrire et mettre en scène ce spectacle, Léonore Confino et Catherine Schaub confient avoir observé des groupes âgés entre 19 et 25 ans, elles ont entendu leurs inquiétudes, mesurer leurs désirs. Avec 10 corps, 10 chaises et 10 claviers d’ordinateurs, elles décrivent le mal-être d’une génération toute entière. « Nous avons respecté le code vestimentaire des lycéens, à l’anglaise, avec l’idée d’un uniforme qui dissimule mal la personnalité écorchée de chacun. On a beau les mettre en rang, ils restent insoumis. » précisent-elles. 

C’est un spectacle au texte engagé, incisif, extrêmement bien interprété. Une mise en scène originale et dynamique, qui respire la sincérité. Dans Ring, Léonore Confino et Catherine Schaub évoquaient le couple, dans Le Poisson Belge c’était le droit à la différence. Parlons d’autre chose est un spectacle sur la jeunesse et son désir de révolution. Une thématique encore maniée avec puissance et subtilité par le duo Léonore Confino / Catherine Schaub.  

A voir absolument !

Lieu : Fumbambule Montmartre
Dates : jusqu’au 1er avril 2017
Une pièce écrite par Léonore Confino
Mise en scène : Catherine Schaub
Avec : Aliénor Barré, Solène Cornu, Faustine Daigremont, Marion de Courville, Thomas Denis, Marguerite Hayter, Elise Louesdon, Camille Pellegrinuzzi, Léa Pheulpin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *