Dans un loft new-yorkais de Manhattan, Matt Donovan voit son destin de comédien renaître. Times Square raconte l’histoire émouvante et passionnée de deux frères : un acteur dépassé et un expert-comptable qui vit par procuration. 

C’est dans un décor chaleureux, dans l’intimité de l’appartement de Matt Donovan, que les spectateurs sont accueillis. Une grande fenêtre s’ouvre sur les buildings de Manhattan. On est tout de suite en immersion entre Times Square et Broadway. Matt Donovan (brillamment incarnée par Guillaume de Tonquédec) est un comédien célèbre qui n’a pas joué depuis plus de cinq ans. Ombre de lui-même, il a sombré dans l’alcool, lui qui était pourtant un des Roméo les plus prometteurs. Le jeune Tyler passe ses journées chez Matt, lui aussi est un écorché vif. Il cache ses angoisses derrière un costume publicitaire. Puis arrive la jeune Sara sans « h », Sara Bump. Sara est une étudiante un peu fauchée, serveuse à ses heures perdues, qui rêve d’incarner le rôle de Juliette. La rencontre entre Sara et Matt, orchestrée par son frère, va changer leur vie. 

Clément Koch signe un texte émouvant sur le métier d’acteur, mais aussi sur les relations fraternelles. Ce sont deux frères que tout oppose, et pourtant l’un vit à travers la carrière de l’autre. Ce sont également des personnages écorchés, pleins d’espoir et de surprises. « L’auteur nous entraîne sur les chemins de ses personnages empreints de blessures, de peurs, de doutes, luttant sans cesse pour s’affranchir d’un isolement » précise le metteur en scène José Paul. Notons également l’admirable mise en scène, les jeux de lumière derrière la grande fenêtre New-Yorkaise donne à la scène une impression de grandeur. Ce huis-clos est aussi moderne que soigné. Les décors, costumes et lumières donnent à l’ensemble une parfaite harmonie. On est transporté en plein coeur de New-York, jusqu’à ce que le rideau ne tombe. 

Times Square au Théâtre Montparnasse
Une pièce de Clément Koch mise en scène par José Paul
Avec:
 Guillaume de TONQUEDEC, Camille AGUILAR, Marc FAYET et Axel AURIANT