Yourte raconte l’histoire de ces enfants du XXIème siècle qui ont grandi sous l’ère de la mondialisation et du capitalisme et qui décident de tout plaquer pour se réinventer. Ils et elles imaginent, inventent et construisent un nouveau monde, une manière de vivre qui leur ressemble et qui les rassemble.

L’immersion aurait dû être totale. Gabrielle Chalmont nous raconte, autour d’un gaspacho maison, que le public débute normalement le spectacle en harmonie avec les comédiens, dans leur yourte. Covid oblige, le spectacle immersif doit lui aussi se réinventer. C’est une réussite tout de même, les spectateurs sont conquis par cette bonne dose d’énergie et d’écologie en 1h30. 

Yourte, c’est l’histoire racontée par une compagnie jeune et engagée, les mille Printemps. Féministes, écologistes et convaincus, ils nous embarquent dans leur quotidien sans avoir besoin de jouer un rôle. Dans Yourte, les jeunes comédiens font découvrir les joies (et peines !) d’une vie en communauté. Ils ont quitté la ville, plaqué les nouvelles technologies, laissé leur ego et leur autorité dans le puits des vices. Ils s’entraident, s’aiment, vivent de l’instant présent et veulent faire découvrir et apprécier leur mode de vie. Un mode de vie alternatif, simple, militant.

Dans ce condensé de bonne humeur, il y a une mise en scène mobile et dynamique, des comédiens bourrés d’énergie, des jeux de lumière et des chorégraphies parfaitement menées. Pas de doute, on meurt d’envie de vivre avec eux dans cette yourte et de danser sur I will survive. 

A voir absolument avant le 24 septembre au Théâtre 13. 

Yourte, au Théâtre 13 jusqu’au 24 septembre 
Texte Gabrielle Chalmont et Marie-Pierre Nalbandian, mise en scène Gabrielle Chalmont
Compagnie Les mille Printemps (Nouvelle Aquitaine)