Il vous reste un mois pour aller voir ce petit bijou au théâtre Antoine. Un Poyo Rojo, c’est d’abord deux danseurs argentins ultra sexy qui vous feront passer un moment de grâce. C’est aussi une histoire sans parole dans laquelles les gestes font office de mots. C’est l’histoire de deux hommes qui se cherchent, s’aiment et se détestent, se jugent et se comparent. D’ailleurs, « un poyo rojo » signifie « un coq rouge » et on assiste ici véritablement à un combat de coq qui se transforme par moments en danse sensuelle. 

Alfonso Barón et Luciano Rosso sont époustouflants. Sur une chorégraphie de Luciano Rosso et de Nicolas Poggi et une mise en scène signée Hermès Gaido, les deux hommes créent une synergie entre les corps. Les deux danseurs n’en sont pas moins interprètes, leurs visages sont toujours expressifs, à tel point qu’on se perd dans un tourbillon d’émotions. Un Poyo Rojo raconte la peur, le désir, la colère, la confrontation, l’amour. Tant d’émotions représentées en quelques gestes. 

Il y a même une part surprenante d’improvisation dans ce spectacle. Un Poyo Rojo, ce n’est pas que de la danse, c’est tout le corps de deux êtres qui s’exprime, c’est un subtil mélange entre le spectacle musical, l’improvisation, la danse et le théâtre. 

A voir absolument avant le 30 mai ! 

UN POYO ROJO au Théâtre Antoine
Jusqu’au 30 mai
Interprètes : Alfonso Barón, Luciano Rosso
Chorégraphie : Luciano Rosso et Nicolas Poggi
Mise en scène : Hermès Gaido

TEASER >>