En attendant Bojangles : folie douce à la Pépinière


Inspiré du roman à succès d’Olivier Bourdeaut, En attendant Bojangles raconte l’histoire d’un amour pas comme les autres. Un amour né d’une danse sur une chanson de Nina Simone, Mister Bojangles. Un amour fou. Dans cette histoire il y un père, une mère et un fils. Un trio d’inséparables unis par une espèce de folie impalpable, et pourtant si réelle. La mère, qui change de nom tous les jours, est atteinte d’une démence qu’elle ne réussit plus à contrôler. Pour oublier la maladie, ils boivent, ils danse, s’inventent des histoires incroyables. Il y a quelque chose de fantaisiste dans ce récit, comme une ambiance de rêve éveillé. A tel point qu’on ne sait plus qui est fou dans les trois. 

C’est un véritable moment de poésie qui est proposé au théâtre de la Pépinière. Rythmé par une mise en scène pétillante de Victoire Berger-Perrin et porté par des comédiens transcendés par leur rôle. Si on se perd par moment (peut-être parce qu’on n’a pas lu le livre…), on est vite rattrapé par cette fable assez magique, racontée avec délicatesse. Et lorsqu’ils dansent sur Nina Simone, on s’évade… 

EN ATTENDANT BOJANGLES | Théatre de la Pépinière
D’après le roman de Olivier Bourdeaut adapté et mis en scène par Victoire Berger-Perrin
Avec Anne Charrier, Didier Brice et Victor Boulenger

Written by CharlotteHenry
J'écris et je tweet (beaucoup) à mes heures perdues ! ;-)